À la frontière entre photographie documentaire et expression artistique, le travail de Stéphane Remael est publié dans la presse internationale depuis une quinzaine d’années. Il place l’humain au cœur de son engagement photographique et privilégie une écriture narrative.

Stéphanne s’est fait connaître par son travail sur les loisirs des Français, « Vivement dimanche ». Sa série « Cabanisation » est un questionnement sur les conditions de logement en France. Avec « Les évaporés », il s’intéresse à l’étrange phénomène des disparitions volontaires au Japon. Ce travail sera publié en 2014 dans un livre co-signé avec la journaliste Léna Mauger.

Stéphane Remael est diplomé de l’Art High School « Le 75 » de Bruxelles. Il co-fonde en 1996 l’agence Oeil Public. Il est représenté par La Company depuis 2009.

Stéphane Remael est un collaborateur régulier de la presse Française et Internationale : L’Express, Financial Times, M le magazine du Monde, Newsweek, Le Nouvel Observateur, Les Inrockuptibles, Internazionale, Libération, L’Optimum, Air France Magazine, Paris Match, Télérama, TIME, The New York Time, The Observer, The Wall Street Journal, GQ, La repubblica delle Donne, Ventiquattro, Vogue.

Il collabore aussi avec des ONG et de nombreuses marques institutionnelles en France et à l’étranger

http://stephaneremael.com/